Chroniques Oubliées Fantasy.... le kit d'initiation !

Il y a les jeux de société ... les jeux de figurines.... et il me restait un univers à découvrir, celui du jeu de rôle. Certains diront que le jeu de rôle est un "jeu de société" mais pour être clair dès le début autant utiliser le terme qui décrit le mieux le jeu !

J'ai échangé à plusieurs reprises avec un collègue de travail sur le JDR, lui me voyait déja en maître de jeu... et lui joueur donc.... Et je regardais de temps en temps ce qui existait en kit d'initiation tout en parcourant les vidéos de review sur youtube. Concernant le thème je savais déja ce que je voulais, du medieval fantastique qu'on appelle aussi heroic fantasy.

Et puis après une discussion sur le discord puis sur le forum de Colorfulminis via un sujet dédié à COF (COF = Chroniques Oubliées Fantasy) j'ai commandé le kit d'initiation.

SPOILER ALERT. Il y a des élements dans mon article qui pourrait potentiellement gâcher l'effet de surprise en dévoilant un élément clé des scénario de la mini aventure aux futurs joueurs... si il y a une chance que vous soyez joueur sur ce kit j'ai une seule chose à vous dire : "Fuyez pauvres fous!"

Une première partie avec mon p'tit cobaye !

J’ai donc reçu pendant les vacances la fameuse boite d’initiation de Chroniques Oubliées Fantasy. Je ne vais pas faire de unboxing de cette boîte, l'excellente vidéo sur la chaine Rôliste TV vous donnera toutes les infos dont vous avez besoin.

Je vais plutôt vous faire part de mon expérience de mes premiers pas en tant que MJ.

Avant tout de chose je peux vous dire que l’ensemble du matériel est de bonne qualité, et que le contenu du livre en matière d'accompagnement est très bien pensé. Il y a peut-être néanmoins cette partie sur le mouvement concernant la « distance » où j'ai eu un peu de mal, surement dû à mon habitude des distances en pouces (jeux de figurines) ou en cases (jeux de plateaux). On nous dit que dans l’action de mouvement il y a la possibilité de "se déplacer de 20 mètres environ", bref... on gère ça comment si on n'utilise pas les petits jetons pour la représentation des héros et ennemis? Et avec les jetons on fait 1 mètre pour 1 cm ? Bon de toute façon j'ai du matériel pour représenter les combats et j'ai décidé d'utiliser mon Giant Book et mes dungeons books, ce sont des livres contenant des "cartes" (zone de donjon, un chemin qui longe une forêt, ...), après une conversion des mètres en cases le "problème" a été résolu.

Avant de me lancer dans le grand bain avec des amis très intéressés pour s’essayer au JDR et n’ayant aucune expérience de MJ… J’ai joué le rôle de MJ avec mon fils (bientôt 9 ans) qui a joué le héros « cobaye » ^^

Nous avons donc joué la première aventure « Les Disparus de Clairval » qui est surtout un travail d’investigation.

Je peux vous dire déjà que lui en tant que joueur il a beaucoup aimé. J’ai adoré sa tête au fur et à mesurer qu’il trouvait de nouveaux indices; il était enthousiaste. Comme il jouait un héros solitaire, je ne savais pas s'il pourrait continuer encore longtemps comme ça et je m'étais déja préparé à soit alléger les capacités ennemies ou à voir éventuellement pour lui ajouter un compagnon que je contrôlerai moi (surtout pour les combats).

Bon et côté MJ on a la chance d’être plutôt bien guidé avec des petits paragraphes tout prêts à lire, et rien n’empêche de reformuler ou même d’ajouter soit même du contenu.

Bref on a passé un bon moment et il était impatient de continuer l’aventure !

Le week end suivant le voilà prêt à repartir à l'aventure ! Et dès le début de la partie "Un tour en forêt" le voilà attaqué par un Ours enragé ! Un combat difficile et je me suis dit qu'il était peut-être tant de lui trouver un compagnon d'aventure. Alors tout droit sorti de la forêt, un rôdeur homme lézard équipé d'une longue sarbacane lui est venu en aide (ce compagnon restera à ses côtés tout au long de l'aventure).

Il a fini ensuite par arriver au bout de l'aventure et à vaincre une petite horde de gobelin avec l'aide de son nouveau compagnon.

Et voilà comment bien apprendre les scénarios et puis j'ai fait un heureux, un futur rôliste.

La vraie première !

Une partie avec un enfant puis l'autre avec 4 adultes... ce n'est pas la même ! Alors la fine équipe est composée des personnages prétirées. Prêtre nain, Voleur humain, Rodeuse demi elf et guerrier demi-orc, la mage Elf retourne donc dans la boîte. Il y a 2 joueurs débutants et les 2 autres ont eu une rapide expérience il y a fort longtemps.

La difficulté est de garder ses joueurs dans l'histoire.... quand ils veulent quitter le village sans avoir vraiment terminé l'enquete.... arf ! Je fais quoi ?! Faut dire qu'avec mon fils je n'ai pas trop de soucis j'arrive facilement à le "diriger". Et puis finalement on improvise et on s'en sort comme on peut, on débute hein ! Les joueurs en face novice ou pas ne vont pas vous en vouloir d'avoir pris quelques secondes pour réfléchir. On n'est pas "Maître" à la première partie.

Un petit retour d'expérience sur la place du village avec le puits. Dans le livre on vous dit que les joueurs doivent acheter corde et lanterne pour le puits. Là, les joueurs m'annoncent qu'ils vont utiliser la corde qui permet de faire descendre et monter le seau du puits et qu'ils vont se servir de leur torche pour s'éclairer. Et bien je leur ai décrit la corde comme pas très épaisse et effilochée, et les voilà partis chercher une corde assez solide pour descendre.

Je vous conseille de bien connaitre le scénario car si on prend des initiatives et qu'on se retrouve à lire avec un paragraphe qui ne correpond plus avec ce que vous avez fait avant ...aïe ! ça m'est arrivé... eh oui j'ai fait arriver la nuit un peu vite et ils ont fini l'enquête le lendemain matin et je leur ai lu un paragraphe qui annonce que la nuit tombe !

Concernant le combat contre l'araignée il y a eu un moment épique fail qui a bien fait rire les joueurs. Rodrick le voleur se place à distance et utilise sa dague de lancer, il lance le D20..... et fumble ! (Échec critique). Etant donné qu'au contact il y avait le nain et le demi orc j'ai décidé de lancer un D6 (1-2-3 pour le nain et 4-5-6 pour le demi-orc) Et du coup le demi-orc a recu la dague dans l'épaule.

Autre improvisation derrière mon écran. Lors des bras de fer à l'auberge et étant donné que les villageois sont la plupart fatigués J'ai lancé un D4 pour faire un petit malus aux villageois.

Bon et vous savez quoi ?! La prochaine partie est déja prévue pour ce vendredi ! Les 4 joueurs ont adoré et moi aussi.

Promis je vous fais un second retour en fin d'aventure !

Chroniques oubliées Fantasy : Kit d'initiation est disponible chez Philibert et dans toutes les bonnes boutiques ainsi que chez son éditeur : Black Book Edition


1 Comments:

  1. Spin0us
    Super cool ce retour de première expérience. Ça donne vraiment envie de s'y plonger. Hâte de connaitre la suite de vos péripéties de noobs du JdR ;)